Rechercher dans ce blog

EAGLE OF THE NIGHT

EAGLE OF THE NIGHT

 

Année : 1928
Pays : Etats-Unis
Genre : série de 10 épisodes
Durée : 1h 42 Min.
Noir et blanc

Réalisation : Jimmy FULTON
Scénario : Paul A. CRUGER

 Acteurs principaux :
Frank CLARKE (lieutenant Frank Boyd), Shirley PALMER (June Payson), Earl METCALFE (Paul Murdock), Josef SWICKARD (Professeur Payson)

 Compagnie productrice : Pathé studios

 Avions :

  • - Lincoln-Standard J-1, NC2628
  • - Waco GXE, NC1729

 

Notre avis :

1928 fut la dernière année où les films muets dominèrent le marché du cinéma, et cette série d'action basée sur l'aviation fut l'une des dernières du studio de Pathé. Certaines parties n'existent plus (la moitié des chapitres 3 et 6, la totalité des 7, 8 et 9, ainsi que le début du 10ème et dernier chapitre), mais le début et la fin sont là, en quantité suffisante, pour suivre l'action de façon adéquate. Les pellicules survivantes de la série durent environ 1 heure et 50 minutes.

Le professeur Payson a créé un silencieux très efficace, appelé « Magic Muffler », destiné aux moteurs d’avions. Un pilote de l’US Air Patrol, Frank Boyd, est envoyé par Washington pour faire les essais du silencieux pour le War department. Payson a pour ami, un homme riche, Paul Murdock,  qui possède un grand ranch au Mexique, juste de l’autre coté de la frontière. Ce qu’il ignore, c’est que cet homme est un trafiquant qui veut s’emparer de son invention pour l'utiliser à des fins malveillantes. Ses hommes capturent Payson et le tiennent en otage jusqu'à ce qu'ils obtiennent les secrets de son invention. Puis, c’est l’avion du professeur dont ils s’emparent, mais la fille de Payson, June, a eu le temps d’ôter le silencieux. Murdock décide alors d’enlever June pour faire pression sur son père. Il lui fournit une fausse adresse où son père est censé se trouver, suite à un prétendu accident. Il envoie finalement ses hommes dérober les plans du silencieux dans son laboratoire qu’ils incendient avant de repartir. Stupe, un ami de Boyd, lui apprend que le voleur qui possède les plans est en route vers Calabasas dans un train. Il atterrit sur le train et reprend les documents avant de redécoller ! June, que Boyd avait réussi à libérer, est de nouveau enlevée, mais Boyd peut rattraper sa voiture avec son avion ; il confie les commandes à Stupe  et parvient à descendre dans la voiture pour en éjecter les bandits ! Plus tard,  ils sont  en panne d’essence en plein désert. C’est lors que Murdock survient avec l’avion de Payson qu’il prétend avoir trouvé par hasard sur son terrain. Il leur promet de leur envoyer de l’essence et emmène June. C’est alors que celle-ci s’aperçoit que Murdock n’est qu’un menteur quand il atterrit dans son ranch mexicain, au lieu de la ramener chez elle. Boyd finira par la délivrer, mais ils vont se trouver dans le désert encerclés par Murdock et ses sbires. Heureusement, une patrouille de gardes-frontières survient et elles arrêtent les malfrats. Murdock doit conduire Boyd et June à son ranch où June retrouve son père. Boyd lui remet les plans de son silencieux et lui indique qu’il va envoyer à Washington un rapport recommandant d’utiliser le silencieux pour les avions de l’armée. Boyd et June qui ont vécu des moments périlleux, s’embrassent très fort…

Le principal acteur du film est Frank Clarke, qui était surtout un « wing walker » et  un pilote cascadeur, très célèbre. Ce métis d’indien et de cow-boy était un grand, bel homme, au charme satanique, qui faisait fondre le cœur des femmes et geler celui des hommes, c’était surtout un excellent pilote dont on peut voir les cascades osées dans la série : passage d’un cheval à un avion en plein vol, passage d’un avion à une voiture, atterrissage sur un train… Cette dernière cascade faillit se finir mal, les roues de l’avion s’étant trouvées coincées entre deux wagons lors du décollage, c’est dans une courbe que l’avion put être libéré.

Clarke a insisté pour écrire ses propres scénarios, comprenant ces cascades suicidaires. Un autre pilote cascadeur, Roy Wilson, participa au tournage des scènes aériennes, dans un rôle secondaire (Stupe). Alors que Clark se tuera dans un accident d’avion en juin 1948, alors qu’il voulait survoler à très basse altitude la maison d’un ami, Wilson se tuera en juin 1932, lors du tournage de « Nuits de Shanghai ».

Le tournage eut lieu en Basse-Californie, près de la frontière mexicaine, à proximité des villes de Calexico (USA) et Mexicali (Mexique) citées dans le film.

Les épisodes :

  • 1. The death plunge
  • 2  Snatched Into Space
  • 3. Trapped in the Flames
  • 4. Dead Wings
  • 5. The Brink of Eternity
  • 6. The Fangs of the Wolf
  • 7. The Sky Hitcher
  • 8. The March of Death
  • 9. Headlong to Earth
  • 10. No Man's Land

 

Les avions du film :

 Cette petite série n’employa que deux avions. Celui de Boyd/Clarke est un Lincoln-Standard J-1, ressemblant fort à un Curtiss JN-4 Jenny (mais les haubans sur l’extrados de l’aile supérieure sont différents, ainsi que le moteur). Il porte sur le gouvernail le matricule « 2628 » (c/n 3473). On n’a aucune information sur cet appareil. Rappelons (en ce qui concerne les cascades) que cet avion décollait à 85 km/h et décrochait à 50 km/h environ.

 L’avion du professeur Payson est un Waco GXE  immatriculé « NC1729 » (c/n757) qui appartenait à Frank Baker Aircraft Co. de Culver City (CA). Frank Baker était un pilote cascadeur participant au tournage de films ; il se tua lors du tournage de « Lilac time », sorti en août 1928,  avant ce film.       

 

Christian Santoir

 *Film disponible sur amazon.com

Enregistrer un commentaire

Copyright © Aeromovies. Designed by OddThemes