Rechercher dans ce blog

SOUHVEZDÍ PANNY

 

 SOUHVEZDÍ PANNY

(La Constellation de la Vierge)

 

Année : 1965
Pays : Tchécoslovaquie
Durée : 1 h 23 min.
Genre : romance
Noir et blanc

Réalisateur : Zbynek BRYNYCH
Scénario : Milan UHDE, Zbynek BRYNYCH

Acteurs principaux :
Josef CAP (Standa Urban), Jaroslava OBERMAIEROVA (Jana), Vladimír PUCHOLT (Veleba), Jirí WIMMER (Reiman), Ilja PRACHAR (Capitaine Pazourek), Jirí ADAMIRA (Lieutenant Brezína).

Musique : Jirí STERNWALD
Photographie : Jan KALIS
Compagnie productrice : Ceskoslovensky Film

Les avions :

  • -MiG-15 UTI / CS-102
  • -MiG-21F-13 / S-106
  • -MiG-19 / S-105

 

Notre avis :

Ce film de la Tchécoslovaquie communiste, sorti en pleine guerre froide (trois ans après la crise des missiles de Cuba), est assez étonnant, d'autant qu'il bénéficia de la coopération de la Ceskoslovenske Letectvo, la Force aérienne tchécoslovaque. Mais ici, pas de propagande, pas d'appel à l'enrôlement, pas de préparation à la guerre patriotique contre l'ennemi capitaliste, mais plutôt une histoire d'amour...

Une jeune femme, Jan, décide d'aller voir son petit ami, Standa Urban qui fait son service militaire sur une base aérienne. Mais, entre temps, la base est placée en état d'alerte, des avions impérialistes menaçant la frontière occidentale du pays. Grâce à la complicité des infirmiers de la base, Jan réussira à s'y introduire, cachée dans une ambulance. Découverte, elle pourra repartir sous le regard compréhensif d'un officier.

On a donc la surprise de voir des scènes érotiques qui, selon les critères actuels apparaissent plutôt chastes, tournées (a priori) dans une base militaire, à une époque où de telles scènes étaient rares au cinéma, surtout dans les pays communistes où la censure sévissait.

Le tournage eut lieu, en partie, sur la base de Zatec, au NW de Prague, dont on voit très peu de choses (l'entrée surtout). Y était basé le 11 SLP (11ème Régiment de Chasse) "Invazni" (Invasion) dont on voit plusieurs avions, au parking. La base fut fermée en 1993, au moment de la partition de la Tchécoslovaquie.

 

Les avions du film :

Les avions  apparaissent dès le générique et sont aperçus (très mal) plus tard, lors d'une scène tournée de nuit.

On voit ainsi deux Mikoyan-Gurevich MiG-15 UTI ou plus exactement des Aero CS-102 construits par Aero Vodochody, sous licence, en Tchécoslovaquie en 1956. Ils resteront en service jusqu'en 1984.

On aperçoit également de nombreux MiG-21 alignés le long du parking. Ils sont de deux types.

On peut reconnaitre ainsi le MiG-21F-13, portant le code "0002", qui était un exemplaire de pré-production construit sous licence par Aero Vodochody, comme Aero S-106 (c/n 360002). Ce chasseur fut livré à l'armée de l'air tchécoslovaque en octobre 1963 et affecté au 11 SLP (Stíhací Letecký Pluk = Régiment de Chasse), basé à Zatec. Il fut vendu à la Syrie en octobre 1973.

Aero, qui s'appelait alors Středočeské strojírny , construisit 194 S-106 entre 1962 et 1972. Ces MiG-21 tchèques se distinguaient, comme on peut le constater, par l'absence de partie vitrée juste en arrière du cockpit, ce qui ne dégradait pas vraiment la vision vers l'arrière.

Sur le parking, il y a également l'Aero S-106, code "0106" (c/n 460106) réceptionné en mai 1964 et affecté au 1 SLP (1er Régiment de Chasse) basé à České Budějovice. Lui aussi fut vendu à la Syrie, en octobre 1973.

L'Aero S-106 codé "0203" (c/n 460203) fut construit et livré à l'armée de l'air, en 1965. Il fut modifié pour être mis au standard du MiG-21FR (appellation tchèque du MiG-21F, équipé pour emmener des pods de reconnaissance). Il fut affecta au 11 SLP, puis au 1 SLP, et en 1985, au 9 SLP. En mars 1998, il fut réformé sur la base de Bchne, puis ferraillé.

L'Aero S-106 codé "0205" (c/n 460205) fut livré en janvier 1965 et affecté au 1 SLP. Réformé en 1990 sur la base de Presov, il fut ferraillé l'année suivante.

Les MiG-21 suivants sont des MiG-21PF livré à l'armée de l'air tchécoslovaque en 1965.

Parmi eux, on distingue le MiG-21PF portant le code "807" (c/n 760807). Affecté d'abord, au 3ème escadron du 11 SLP, puis au 8 SLP, en 1988. Réformé en 1989, il fut préservé et exposé sur la base de missiles anti-aériens de Nitra (Slovaquie).

Le MiG-21PF code "1310" (c/n 761310) fut également affecté au 3eme escadron du 11 LSP. Il se crashera suite à une panne moteur, en novembre 1975, près de la base de Zatec.

Plus tard, on voit une rangée de Mikoyan-Gurevich MiG-19 ou des S-105 construits sous licence en Tchécoslovaquie par Středočeské strojírny (Aero), entre 1958 et 1961. Ce type d'appareil fut retiré du service à la fin des années 60.

On peut distinguer l'Aero S-105 portant le code "0413", construit en 1961, réformé en décembre 1967 et ferraillé. Celui ayant le code "0415", construit en 1961, se crashera en mars 1969, suite à une panne hydraulique, alors qu'il appartenait au 2éme escadron de la 5 SLP.

.L'exercice d'alerte a lieu la nuit avec les mêmes MiG-21.

Lors du générique, on voit de près le fuselage d'un MiG-15 dépourvu de ses ailes et de son empannage, avec son réacteur totalement découvert, monté sur la plateforme d'un camion. Un homme est installé dans le cockpit. Le fuselage est incliné de sorte que le réacteur soit dirigé vers le sol. Il s'agit vraisemblablement d'un "bricolage" destiné à déneiger les pistes, les Russes ayant souvent utilisé des réacteurs pour dégivrer les avions, les rails, ou plus simplement les routes !

 

Christian Santoir

 * Film disponible sur YouTube

 

Enregistrer un commentaire

Copyright © Aeromovies. Designed by OddThemes