Rechercher dans ce blog

LE VISAGE DERRIERE LE MASQUE

  LE VISAGE DERRIERE LE MASQUE

Vo. The face behind the mask

 

Année : 1941
Pays : Etats-Unis
Genre : drame
Durée : 1 h 09 min.
Noir et blanc

Réalisateur : Robert FLOREY
Scénario : Paul JARRICO, Arthur LEVINSON

Acteurs principaux :
Peter LORRE (Janos 'Johnny' Szabo), Evelyn KEYES (Helen Williams), Don BEDDOE (Lieutenant James 'Jim' O'Hara), George E. STONE (Dinky), John TYRRELL (Watts), Cy SCHINDELL (Benson) 

Musique : Sidney CUTNER
Photographie : Franz PLANER
roducteurs : Irving BRISKIN, Wallace MacDONALD
Compagnie productrice : Columbia pictures

Les avions :

  • -Lockheed Vega 5, NC19958, c/n 102

 

Notre avis :

En 1936, Peter Lorre, avait déjà son visage "masqué", dans le film "Sous le masque" (Vo. Crack-Up) où il jouait un personnage comique, le "colonel Gimby", alors qu'il était en réalité le chef d'un réseau d'espionnage allemand aux USA, une identité bien "masquée". Ici, c'est différent, il s'agit d'un vrai masque que Peter Lorre porte sur son visage défiguré. Notons que l'acteur n'avait pas besoin d'un masque, pour jouer des rôles de méchants, son visage, particulièrement énigmatique, était suffisant…

 Janos Szabo est un migrant hongrois tout heureux de débarquer aux Etats-Unis, à New-York. Il passe la nuit dans un petit hôtel, mais un incendie s'y déclare, en pleine nuit ! Piégé dans sa chambre, il s'en sort avec d'atroces brûlures au visage. Totalement défiguré, il va avoir du mal à trouver un emploi, vu son apparence repoussante, bien qu'il soit un ouvrier horloger très qualifié. Sa seule façon de survivre va être de perpétrer des vols, en utilisant son adresse à désarmer les alarmes. Il devient même le chef d'un gang de voleurs et réussit à amasser assez d'argent pour se faire fabriquer un masque sur mesure, très couteux, à partir de la photo de son passeport. Janos tombe amoureux d'Helen, une jeune aveugle, rencontrée par hasard, et qui ne voit en lui que sa bonté. Il essaie d'abandonner sa vie de malfrat, mais des membres de son gang pensent qu'il les a dénoncés à la police. Ils tentent de le tuer en posant une bombe dans sa voiture, mais c'est Helen qui va être tuée ! Pour se venger, Janos prend la place du pilote d'un avion privé que les gangsters prennent pour quitter la ville. Il pose l'avion en plein désert, en Arizona, après avoir vidé les réservoirs. Sans eau et sans nourriture, loin de tout, les bandits, comme lui-même, sont condamnés à mourir lentement. Plus tard, des policiers retrouvent le corps de Janos et ceux des ses ennemis.

Le rôle de Janos Szabo convenait bien à l'acteur d'origine austro-hongroise László Löwenstein, autrement dit Peter Lorre, qui tient ici, un rôle pas tout à fait méchant.

Au moment du tournage, les Etats-Unis n'étaient pas en guerre et accueillaient beaucoup de migrants européens, notamment des Juifs d'Europe de l'est fuyant le nazisme. Peter Lorre était d'origine juive et avait quitté l'Allemagne dès l'arrivée des Nazis au pouvoir, en 1933; une sage décision que ne prirent pas tous les Juifs qui en subirent les dramatiques conséquences.

Le tournage eut lieu en novembre 1940, notamment dans l'Arizona, dans les alentours de Yuma, où ont été filmées les scènes où l'avion piloté par Paul Mantz, cité dans le générique, apparaît à l'écran, au bout de 58 minutes, quand il se pose au milieu des dunes. C'est à ce moment qu'on découvre, avec surprise, que Szabo savait piloter.

 

Les avions du film :

Le seul avion du film est le Lockheed Vega 5 "NC19958" (c/n 102) construit en 1929 et acquis par Paul Mantz, en août 1940, auprès d'un particulier de San Francisco et mis au nom de sa société United Air Services de Burbank. En onze ans, il avait été successivement exploité par Evenings News Association de Detroit (MI), Central Airlines, de Pittsburgh (PA), Braniff Airways d'Oklahoma City (OK), avec le matricule "NC32M". En 1935, il avait été exporté aux Philippines, avant de revenir en Californie, en 1938, et d'être réimmatriculé "NC19958".

Le cockpit à double commande aperçu, reconstitué en studio, n'a rien à voir avec celui d'un vrai Lockheed Vega dont le cockpit ne pouvait abriter qu'un seul pilote et qui n'avait pas de volant, mais un manche à balai.

Entre octobre 1940 et juin1941, le Vega va apparaître dans cinq films dont celui-ci. Mantz se sépara de l'appareil en novembre 1942 en le vendant à Charles Babb, le grand vendeur d'avions de Glendale. Il sera ensuite, exporté au Mexique en juin 1943 et volera sous les couleurs de la compagnie LAMSA (Lineas Aereas Mineras S.A.) avec le matricule XA-DAI. Il sera détruit par accident le 23 juin 1943.

Les policiers arrivent à bord d'un biplan monomoteur à cabine, vu de trop loin pour être identifié. Il pourrait s'agir d'un Waco YKS-7, un type d'avion qui faisait partie de la flotte d'avions de Paul Mantz en 1941 (le NC53361).

 

 Christian Santoir

 * Film disponible sur YouTube.

Enregistrer un commentaire

Copyright © Aeromovies. Designed by OddThemes