Rechercher dans ce blog

ET PAR ICI LA SORTIE

 

 ET PAR ICI LA SORTIE

 

Année :1957
Pays : France
Genre : comédie
Durée : 1 h 27 min.
Noir et blanc

Réalisateur : Willy ROZIER
Scénario : Xavier VALLIER, Peter CHENEY

Acteurs principaux :
Tony WRIGHT (Slim Maden / Carlos), Dominique WILMS (Myrna de Maripasula), Dany DAUBERSON (Florina), Marcel CHARVEY (Gaëtan), Mario DAVID (Honoré), Jean-Roger CAUSSIMON (Picatellos).

Photographie : Michel ROCCA
Musique : Georges Van PARYS, Jean YATOVE
Compagnie productrice : Sport Films

Avions :

  • -Douglas DC-4, images d'archives
  • -Breguet Br-763 Provence c/n 10, F-BASX, images d'archives
  • -SNCASE SE.200 F-BAIY, en arrière plan

 

Notre avis :

Slim, un ancien officier de la Royal Navy, sauve une jeune femme qui voulait se suicider en se jetant dans la Seine, du haut du pont des Arts. Le lendemain, sa photo est dans tous les journaux. C'est ainsi que le "baron" Carlos" est frappé par le fait que Slim soit son vrai sosie. En concurrence avec deux bandes rivales, dans un gros trafic d'armes, il va tenter, en utilisant Slim, de doubler ses adversaires. Il lui envoie son amie, Myrna, qui va lui demander de devenir le commandant de son cargo, le "Youlika", en partance à Marseille. Mais, les deux chefs de bandes rivales, Alexandre et Gaston, veulent kidnapper Slim, qui parvient à leur échapper, à la suite de bagarres mémorables. Il va même jusqu'à se jouer des ces malfrats. Après de multiples courses poursuites en auto et d'un pugilat dans la cabine d'un avion, en pelin vol, tout le monde se retrouvera dans un cabaret et la police arrêtera ces trafiquants. A la surprise générale, Slim se révèle être un des meilleurs agents de Scotland Yard ! Myrna échappera à la prison et finira dans les bras du séduisant policier...

Cette petite comédie policière, inspirée par le roman de Peter Cheney, le créateur des personnages de Slim Callaghan et de Lemmy Caution, a un très faible intérêt aéronautique. Elle comporte une seule scène "aérienne", assez étonnante, une bagarre dans un avion, le commandant de bord devant même lutter contre un passager déboussolé qui a saisi les commandes.

 

Les avions du film :

L'"avion de Madrid" est un Douglas DC-4, filmé en vol, de loin, portant la livrée de la compagnie américaine United Airlines ! La cabine, reconstituée en studio, est approximative avec des sièges très mal fixés au sol, apparemment... Le cockpit, un peu vide, est encore plus fantaisiste. Quand il atterrit, il devient un Breguet Br-763 Provence (F-BASX, c/n 10) d'Air France... Construit en 1950, cet avion fut pris en charge par la compagnie en juin 1954 et réformé en septembre 1971. Il sera ferraillé à Toussus-le-Noble, en 1979.

Il se déroute vers Marseille-Marignane dont on aperçoit le petit terminal, construit après la guerre. Juste devant, est garé un Douglas DC-4 d'Air Algérie (on remarque le logo de la C.G.T.A. -Air Algérie, sur le nez de l'appareil).

On aperçoit furtivement (arrêt sur image recommandé), sur une aire de stationnement, située à proximité d'un petit bâtiment de la société Esso, l'hydravion SNCASE SE.200. Il s'agissait du "F-BAIY", le troisième exemplaire construit, qui fit son premier vol après la guerre, le 2 mai 1946. Il était exposé depuis son dernier vol, effectué le 16 novembre 1950. Placé sur son train de roulage, sans ses moteurs, il fut visité par de nombreuses personnes. Mais, sans entretien, il se dégrada peu à peu et ne fut plus accessible au public. En 1965, il gisait échoué sur une plage de l'étang de Vaïne, après qu'un acheteur ait tenté de le remorquer jusqu'à Martigues pour le transformer un restaurant ! Il fut finalement vendu à un ferrailleur et découpé sur place...

 

Christian Santoir

* Film disponible sur https://ok.ru/video/

Enregistrer un commentaire

Copyright © Aeromovies. Designed by OddThemes