Rechercher dans ce blog

CONGO

 

 CONGO

 

Année : 1995
Pays : Etats-Unis
Durée : 1 h 49 min.
Genre : aventures
Couleur

Réalisateur : Frank MARSHALL
Scénario : Michael CRICHTON, John Patrick SHANLEY

Acteurs principaux :
Laura LINNEY (Dr. Karen Ross), Dylan WALSH (Dr. Peter Elliot),  Ernie HUDSON (Capitaine Monroe Kelly), Tim CURRY (Herkermer Homolka), Grant HESLOV (Richard Joe),  Don BAKER (R.B. Travis), Lola NOH (Amy)

Musique : Jerry Goldsmith
Photographie : Allen Daviau
Producteurs : Kathleen Kennedy, Sam Mercer
Compagnie productrice : Paramount Pictures

Avions:

  • -Beech King Air N821DM, en arrière plan
  • -Beechcraft B200 Super King Air, idem
  • -Beechcraft Queen Air, idem
  • -Beechcraft G18  "UN", idem
  • -Boeing 727-90  N798AS,
  • -Boeing 747  N747PA  d'Aeroposta, en arrière plan
  • -Douglas DC-3, en arrière plan
  • -Douglas DC-3, N26AM
  • -Grumman G-159 Gulfstream I, en arrière plan

 

Notre avis :

Il s'agit d'un film d'aventure, en forme de science-fiction qui est une sorte d'alternative non-réussie entre "King Kong" (1976) et "Jurassic Park" (1993).

Alors que des employés de la société TraviCom testent des communications par laser avec une de leurs équipes qui vient de découvrir des diamants dans une citée perdue, au fin fond du Congo, ils perdent tout contact. Une transmission vidéo leur montre que leur camp a été détruit et que des corps jonchent le sol ! Le directeur R.B. Travis décide alors d'envoyer sur place Karen Ross, pour récupérer les diamants. Entretemps, Peter Eliott, un chercheur en primatologie et son assistant, Richard, étudient la communication entre les hommes et les primates, avec une femelle gorille, Amy. Grâce à un appareil vocal qui traduit les gestes du singe, ils peuvent se "parler". Amy lui fait comprendre qu'elle veut rentrer chez elle dans la jungle africaine, les monts Virunga. Un philanthrope roumain est prêt à financer l'opération, mais son vrai but caché est de retrouver la cité de Zinj qui abritait une mine de diamants rares. En Afrique, ils se trouvent confrontés à une guerre civile. Leur guide, Monroe, qui est aussi un trafiquant d'armes, les aide à être libérés, quand ils ont été arrêtés par une milice locale, mais c'est Karen qui va payer leur rançon, le Roumain s'avérant insolvable... Ils peuvent emprunter un avion pour se rendre sur place, mais leur avion est attaqué avec des missiles par des troupes zaïroises. Ils sautent tous en parachute. Ils vont alors affronter de nombreux dangers : serpents, sangsues, hippopotames, pluies torrentielles et indigènes…Quand ils finissent par découvrir la fameuse cité de Zinj, ils constatent qu'elle est gardée par des gorilles à dos argent qui sont de vrais tueurs. Ils ont été formés pour protéger les diamants. Après de sanglants affrontements, seuls Karen, Peter et Monroe s'en sortent vivants. C'est une éruption volcanique qui va détruire la cité et ses gorilles. Les trois vont s'enfuir avec une montgolfière trouvée dans une épave d'avion de la compagnie TraviCom. Amy reste dans la jungle avec un groupe de gorilles des montagnes, après un adieu émouvant avec Peter…

 

Le tournage n'eut pas lieu au Congo, mais au Kenya, en Tanzanie et en Ouganda, tris pays anglophones, contrairement au Congo.

 

L'avion est ici un simple moyen de transport filmé sur l'aéroport international de San Bernardino (CA) qui remplace également celui de Jomo Kenyatta de Nairobi (Kenya), appelé  "Central Africa", or le Kenya se situe en Afrique de l'Est, "East Africa"…Les avions disparaissent après 43 minutes de projection.

 

Les avions du film :

Le premier avion est un Boeing 727-90C (N798AS c/n 19170/332) de la compagnie OAX-Omni Air Express. Construit en 1966, il fut livré en novembre a Alaska Airlines et immatriculé "N798AS". Il était exploité pour Sohio Oil. En octobre 1993, il fut loué à Omni Air Express qui le racheta en août 1996 (N270AX). En 1998, Omni vendit sa flotte de 727, pour se consacrer au transport de passagers. Kitty Hawk Aircargo, acquit le 727 en août 1998, puis Dodson Aviation, en octobre 2000. Cette société le revendit aussitôt à Transafrik International (S9-BOG) de Sao Tomé et Principe. En juin 2001, il fut endommagé par un missile en approchant du terrain de Luanda en Angola. Réparé sur place, il fut stocké en 2007 sur l'aéroport d'Upington en Afrique du sud.

Quand il s'apprête à décoller pour l'Afrique à partir de San Bernardino, on voit par la fenêtre du cockpit, une tour de contrôle qui ne correspond pas à celle de San Bernardino, mais plutôt à celle de l'aéroport de Long Beach (CA)... En outre, notons qu'un Boeing 727, avec une autonomie maximale de 4720 km, ne peut rallier d'une seule traite la Californie au Kenya, distants de 15555 km !

Les Dr Ross et Eliott partent dans la jungle avec un Douglas DC-3-313, tout alu, non peint, à l'exception du faux marquage et du logo de la vraie compagnie kenyane Simba Air Cargo, qui ne compte pas de DC-3 dans sa flotte et qui n'est pas citée dans le générique. Cet avion n'est pas "congolais" mais américain (N26MA, c/n 2169) et appartenait à la société Paralift Inc. de Perris  (CA) depuis mai 1987. C'est le seul avion vraiment utilisé pour le tournage.

Il fut construit en 1939 et livré à PCA (Pennsylvania Central Airlines) en novembre; il reçut le matricule "NC2178". En avril 1948, il fut vendu à Capital Airlines qui le baptisa "Capitaliner Detroit". En juin 1961, Capital fusionna avec United Airlines qui l'exploita jusqu'en juin 1962. Puis, il connut divers propriétaires avec le nouveau matricule "N180W" : en 1964, Wayne Knitting Mills d'Humboldt (FL), en 1966, Palm Beach Yacht Sales de Palm Beach (FL), en 1968, Desoto Air Park de Memphis (TN), en 1970, Zephyr Aviation de Zephyrhills (FL) avec le nouveau matricule "N180WK", en 1974, Charter National Bank de Pensacola (FL) et en 1975, The World Gospel Crusades Inc. d'Upland (CA), avec le nom de la compagnie "Mercy Airlift" inscrit sur le fuselage et le nouveau matricule "N26MA" attribué en 1978. En avril 1979, il appartenait à Parachutes Inc, d'Orange (MA), en novembre 1980, à B.E. Conatser de Perris (CA). Ce dernier acquéreur le fit participer à deux séries TV "L'agence tous risques" en 1983 et "McGyver" en 1987. C'est avec Paralift que ce DC-3 participa à au moins quatre tournages de films : "Congo", "Pearl Harbour" en 2001, "Indiana Jones et le royaume du crane de cristal" et "Quantum of solace" en 2008, Après, l'avion fut entièrement restauré et reçut son nouveau certificat de navigabilité en mai 2018. Depuis le 12 mai 2017, il est enregistré au nom de PM Leasing Corp. de Perris (CA).

Sur les aéroports, on aperçoit en arrière plan de nombreux avions de tous types :

* sur l'aéroport international de San Bernardino-CA) :

  • -un Beech King Air "N821DM"
  • -un Boeing 727-233 de FedEx

* sur l'aéroport de "Nairobi", qui est en réalité le même que le précédent :

  • -Boeing 747  "N747PA" d'Aeroposta, sans ses moteurs, toujours dans cet état en 1999, avant d'être ferraillé.
  • -Grumman G-159 Gulfstream I  "N717RS" de Riverside Air Service d'Houston (TX)
  • -Beechcraft B200 Super King Air
  • -Beechcraft Queen Air
  • -Beechcraft G18 avec "UN" et le logo des Nations Unies marqués sur le fuselage; matricule invisible.
  • -Douglas DC-3 non identifiable.

 * sur le petit terrain africain (non identifiable) d’où décolle le DC-3, on voit à la porte d'un hangar un Cessna 177 Cardinal sans ses ailes et en piteux état.

Enfin, l'avion de TraviCom abattu par un missile air-sol est un Fokker F27 Friendship, reconstitué en images de synthèse quand il vole. Plus tard, on voit sa véritable (?) épave dans la forêt.

 

 Christian Santoir

 * Film disponible sur amazon.fr

Enregistrer un commentaire

Copyright © Aeromovies. Designed by OddThemes