Rechercher dans ce blog

THE FIGHTING AMERICAN

THE FIGHTING AMERICAN

 

 

Année : 1924
Pays : USA
Genre : Comédie
Durée : 57 min.
Noir et blanc

Réalisateur : Tom FORMAN
Scénario : Harvey GATES
Histoire originale : William Elwell OLIVER

Acteurs principaux : Pat O’MALLEY (Bill Pendleton), Mary ASTOR (Mary O’Mallory), Edward BRADY (Quig), Jack BYRON (Alfred Rutland), Taylor CARROLL (W.F. Pendleton), Alfred FISHER (Mr O’Mallory), Warner OLAND (Fu Shing)

Photo : Harry PERRY
Pilotes : Leo NOMIS, Frank TOMICK
Producteur : Carl LAEMMLE

 
Notre avis :

Ce petit film n’est pas un film d’aviation, mais deux grands cascadeurs d’Hollywood y ont participé pour une scène unique, dans tous les sens du terme. Au début du film, le producteur, Carl Laemmle avertit les spectateurs que ce film est destiné seulement à les divertir et que ce n’est qu’un « chef d’œuvre d’absurdité » ! On le croit sur parole.

Bill Pendleton est le fils d’un riche armateur ; il a fait la guerre comme pilote et a des difficultés à se concentrer sur ses études.  Il finit par être mis à la porte de son collège, et son le chasse du domicile familial. Bill part tenter sa chance en Chine et embarque comme passager clandestin sur un des bateaux de son père. Arrivé, il échoue dans une mission américaine où il retrouve une ancienne camarade de collège qu’il avait essayée de courtiser. La mission est attaquée peu après par un chefe rebelle, Fu Shing. Avec l’aide d’un général , chinois qui n’est autre qu‘un ancien poivrot qu’il avait rencontré aux USA, il affronte l’avion du chef rebelle et réussi à le neutraliser par abordage ! Finalement il s’avère que Fu Shing, faisaient partie du même collège que Bill et Mary. Quand il prend le pouvoir, il octroie à la compagnie du père de Bill Pendleton un contrat juteux qui permet au fils de retrouver l’estime paternelle. Quant à Mary, elle file le parfait amour avec Bill.

Cette histoire sur fond de guerre civile chinoise avec seigneurs de la guerre et mercenaires américains, précurseurs des « Tigres volants », nous permet néanmoins de voir un cascade aussi époustouflante qu’incroyable. La scène fut filmée à Clower Field, de la place arrière du Curtiss de Frank Tomick. Après être passé d’un avion à l’autre, le « général chinois » doublé par l’ancien acrobate de cirque Russel Benton, lutte avec le mitrailleur de l’avion ennemi ( piloté par Leo Nomis). Après plusieurs minutes d’une lutte acharnée sur l’aile inférieure, il tombe la tête la première. ! Mais au lieu de s’écraser au sol plusieurs centaines de mètres plus bas, des câbles attachés à ses chevilles et au train d’atterrissage, l’envoient, dans un mouvement de pendule, vers l’autre aile où il grimpe et continue le combat ! Beaucoup de spectateurs pensèrent qu’il y avait un truc, mais tout avait été filmé en direct par PERRY.

 

Les avions du film:

Deux Curtiss JN–4D « Jenny » sont les seuls avions utilisés par ce film dont l’un servit d’avion caméra. Dans les années vingt, les Jenny étaient les appareils les plus utilisés par les cascadeurs, non seulement du fait de leur disponibilité à bas prix (entre 300 et 600 $ pièce) et en très grand nombre, mais aussi de par leur faible vitesse, et surtout, leur huit mats d’entretoises, leur multiples haubans, leurs patins d’ailes, leurs mats de haubanage sur l’aile supérieure, qui fournissaient autant de prises pour effectuer les cascades les plus folles.

 

 Christian Santoir

*Film disponible sur amazon.fr

 

Enregistrer un commentaire

Copyright © Aeromovies. Designed by OddThemes