Rechercher dans ce blog

COAST GUARD

 

COAST GUARD

 

Année : 1939
Pays : États-Unis
Genre : drame
Durée : 1 h 12 min.
Noir et blanc
 

Réalisateur : Edward Ludwig
Scénario : Albert Duffy,Richard Maibaum

Acteurs principaux :
Randolph Scott (Thomas 'Speed' Bradshaw), Frances Dee (Nancy Bliss) Ralph Bellamy (Lieutenant Raymond 'Ray' Dower), Walter Connolly (Tobias Bliss), Warren Hymer (O'Hara), Robert Middlemass (Capitaine Lyons), Stanley Andrews (Commandant Hooker), Edmund  Mac  Donald (Lieutenant Thompson)


Photographie :Lucien Ballard
Producteur : Fred Kohlmar
Compagnie productrice : Columbia pictures

 

Notre avis :

Ce film de la Columbia, à la gloire de l'aviation des gardes-côtes américains, rappelle celui de la Paramount ("Border flight") sur le même sujet et tourné trois ans plus tôt. La trame dramatique est pratiquement la même, avec deux pilotes rivalisant pour l'amour d'un femme, l'un d'eux rachetant sa mauvaise conduite par un exploit. Mais ici, on y a inclus une expédition polaire, très à la mode aux USA, depuis les missions de Byrd dans l'Antarctique.

Lors d'une tempête le lieutenant Raymond Dower vient au secours de l'équipage d'un navire en train de sombrer. Son capitaine, Tobias Bliss, blessé est évacué par un hydravion piloté par le camarade de Ray, Speed Bradshaw. Ce dernier est un pilote très connu chez les gardes-côtes autant par ses exploits que par ses conquêtes féminines. Son copilote O'Hara l'envie. Quand Ray rend visite au capitaine Tobias, à l'hôpital, il fait la connaissance de la petite fille du capitaine, Nancy. Il en tombe amoureux. Quand Ray est envoyé d'urgence en mission pour aider les rescapés d'une inondation, Speed reste seul avec Nancy et tombe à son tour amoureux d'elle. Ils finissent par se marier. Quand un soir, Ray rend veut leur rendre visite, il constate que Speed est sorti avec des amis, laissant seule Nancy à la maison, une situation qui se répète souvent. Nancy finit par quitter Speed et retourne vivre chez son grand père. Speed, qui a reçu une nouvelle affectation, se permet d'aller faire quelques acrobaties au dessus de sa maison…Mais, il se crashe. Il s'en sort indemne et il est interdit de vol. Entre temps, Ray a été envoyé sur le cutter USS "Sheelan", au large de l'Alaska, au secours de baleiniers en perdition sur la banquise. Guidé par un esquimau, il doit ramener au bateau un marin blessé. Mais Ray se perd et l'équipage du brise-glace n'arrive pas à le localiser. Nancy va alors voir Speed et le supplie de partir chercher Ray. Il a en effet une très bonne expérience des vols en milieu polaire. Peu enthousiasmé d'aller au secours d'un homme qu'il considère comme son rival, il finit par accepter. Aidé de O'Hara, il localise Ray, mais à l'atterrisage l'avion s'enfonce dans la neige. Ils parviennent néanmoins à redécoller en glissant le long d'une colline. Speed revient à la maison où il a la surprise de trouver Nancy qui l'attend.

Ce film de série B à petit budget est un des nombreux films, dont "Only angels have wings" et "Wings of the Navy", où Paul Mantz intervint en tant que pilote, pendant l'année 1939. On peut regretter que "Coast guard" ait fait appel le plus souvent à des maquettes de navires et d'avions, pour des scènes totalement invraisemblables....

 

Les avions du film :

Le seul vrai avion des Coast Guards est un amphibie Douglas Dolphin. Il porte les marques de l'USCG avec le vrai matricule V126 (ex V131), ce qui en fait le Douglas RD-4 (c/n 1269) baptisé "Mizar" (un appareil qui se crasha en août 1941, au large de San Francisco, près des îles Farallon). Mais l'avion du film n'a pas de hublot rond, à l'arrière, comme les RD-4; par contre, il a une dérive basse et un empennage horizontal muni de deux "oreilles de cochon" (petites dérives additionnelles). Il s'agit plutôt d'un appareil civil, un Dolphin 1 Special (c/n 999, NC967Y), un avion souvent vu au cinéma ("Courrier de Chine" 1936, "Mystery plane" 1939, "Isle of destiny" 1940..). Il apparaît également sous forme de maquette.

Après avoir été livré à "Wilmington-Catalina Airline Ltd.", il fut transformé pour l’emport de dix passagers. Équipé de moteurs Pratt & Whitney Wasp Junior, il avait une capacité moindre en carburant, n'effectuant que des rotations entre Wilmington (dans le port de Los Angeles) et Hamilton Cove, sur l'île de Santa Catalina,  à 50 km de là. La base des Coast Guards n'est autre que celle de la compagnie, située sur l'île.

Speed se permet quelques fantaisies avec un Stearman C3R hydro portant les marques de l'USCG (bien que ce type d'appareil n'y fut jamais en service). En Alaska, Speed atterrit dans la neige avec un Curtiss Wright 6B muni de skis. Mais il semble que les images de cet avion ne montrent que des maquettes.

 

Christian Santoir

* Film rare

 

Enregistrer un commentaire

Copyright © Aeromovies. Designed by OddThemes