Rechercher dans ce blog

BOMBS OVER BURMA

 

BOMBS OVER BURMA


Année : 1943
Pays : Etats-Unis
Genre : guerre
Durée : 1 h 05 min.
Noir et blanc

Réalisateur : Joseph H. Lewis
Scénario : Joseph H. Lewis, George Wellington

Acteurs principaux :
Anna May Wong (Lin Ying), Noël Madison (Me-Hoi), Leslie Denison (Sir Roger Howe), Nedrick Young (Slim Jenkins), Dan Seymour (Pete Brogranza), Frank Lackteen (Hallam), Teala Loring (Lucy Dell).

Musique : Lee Zahler
Photographie : Robert E. Cline
Producteurs : Arthur Alexander, Alfred Stern
Compagnie productrice : Alexander-Stern Productions

 

Notre avis :

Ce petit film patriotique à la gloire de la résistance chinoise durant le conflit sino-japonais avait été fait sur mesure pour l'actrice Anna May Wong, cette Chinoise de Los Angeles qui trustait alors tous les rôles d'Orientales à Hollywood. Elle tourna ce film juste après son grand succès dans "Lady from Chungkin" sur le même thème et produit par la même compagnie. Le scénario est pratiquement calqué sur celui de "Night plane from Chungking" (1942) avec son bus chargé de passagers bien typés, dont un espion nazi, une chinoise agent secret, un pilote americain, et le monastère où se noue l'intrigue..

Depuis la fin des années 30, la côte ouest des Etats-Unis s'intéressait de prés aux événements survenant "en face", de l'autre coté de l'océan Pacifique. L'histoire met l'accent sur les combats acharnés qui se livrèrent autour de la Route de Birmanie reliant le port birman de Rangoon (Yangon) à la province chinoise du Yunnan. Cet artère vitale pour la Chine, pour laquelle combattirent les célèbres "Tigres volants" de Chennault, fut coupée par l'invasion de la Birmanie le 8 mars 1942. Lors de l'été 1943, les Japonais planifiaient une nouvelle attaque contre le Sichuan qui ne réussit pas plus que la première, mais ravagea Chungking (Chongqing), la capitale de la province, qui devint une des villes les plus bombardées de la guerre…

La ville birmane de Lashio citée dans le film, était le terminus du chemin de fer venant de Rangoon, et le début de la Route de Birmanie menant au Yunnan et plus loin, au Sichuan. L' histoire se passe donc avant le 29 avril 1942, date de l'occupation de Lashio par les Japonais.

A Chungking, pendant la guerre sino-japonaise, l'institutrice Lin Ying mène une double vie. C'est aussi un agent secret de l'armée nationaliste chinoise. Un jour, on lui donne pour mission de contacter un autre agent en Birmanie, afin d'assurer le passage d'un important convoi de vivres qui emprunte la route de Birmanie. Quand elle revient à son école, la ville est bombardée par les Japonais. Bien qu'elle conduise les enfants à l'abri, un garçon est resté derrière et se fait tuer durent l'attaque. Lin commence alors sa mission en embarquant dans un bus, à Lashio, sur la route de Birmanie. Parmi les passagers, il y a un certain Sir Roger Howe qui est en réalité, non pas un diplomate, mais un espion nazi qui renseigne les Japonais. Lorsque le bus arrive près d'un pont détruit, les passagers débarquent et se réfugient dans un monastère. Le moine Me Hoi n'est autre que l'agent que Lin doit rencontrer. Les bombardiers japonais rôdent toujours dans le ciel. Quand Sir Roger découvre que Lin et Me Hoi sont deux agents chinois, il les arrêtent et les fait garder par le chauffeur du bus, Slim. Lin a tôt fait de le convaincre qu'il y a erreur et que c'est Sir Roger qui envoie des messages secrets au Japonais sur les déplacements du convoi de vivres. Pour prouver que ses soupçons sont fondés, elle propose à Slim et à Roger de monter à bord du premier camion du convoi. Roger accepte, mais quand les bombardiers approchent, il saute en marche ! Lin prévient alors les paysans qui travaillent le long de la route. Roger est cerné et exterminé. Après cet épisode, le convoi de camions peut continuer son chemin en toute sécurité.

Les bombes tombent sur la Birmanie (en fait sur la route Lashio-Chungking), mais beaucoup plus sur la Chine, comme on peut le voir sur les bandes d'actualités montrant le bombardement de villes chinoises (sans doute Shanghai et Chungking) par les Japonais, à différentes dates. Quant aux bombardiers, ou autres avions, on les voit très peu..

 

Les avions du film :

La production disposant d'un faible budget et sans aide de l'Armée, n'a pu aligner aucun avion pour le tournage. On a donc eu recours à des bouts de films d'actualités ou de documentaires.

Lors du bombardement de Chungking, on montre des Mitsubishi Armée Type 93-1 Ki-1-I, appartenant sans doute à une unité d'entraînement. Cet avion n'était plus fabriqué depuis 1936 et n'intervint que très peu dans la guerre sino-japonaise. On reconnaît également sur ces films d'actualité trois chasseurs Kawasaki Armée Type 95 Ki-10, tout aussi démodés, et des formations de bombardiers Mitsubishi G3M, plus modernes.

Le petit écolier imprudent est tué par un Culver Cadet LCA (NC209**), un petit avion de tourisme inoffensif ! Ce biplace à train rentrant, avec son moteur de 80 cv et ses 340 kg à vide, n'avait rien d'un chasseur, ou alors vu de très loin et très rapidement, comme dans le film...

  

Christian Santoir

*Film en vente sur amazon.fr

 

Enregistrer un commentaire

Copyright © Aeromovies. Designed by OddThemes