Rechercher dans ce blog

FAIRCHILD F-71 NC2K

FAIRCHILD F-71 NC2K

c/n 675

Un acteur discret, surtout célèbre par les images de sa « mort» spectaculaire,
maintes fois utilisées

.

 

-15 juillet 1929 : construit (c/n 675) par Fairchild Airplane Manufacturing Corp de Farmingdale (NY), avec un moteur P&W Wasp de 400 cv (c/n 1683) et immatriculé « NC2K ».

-15 août  1929 : enregistré « NC-2K », en tant que « seaplane » (hydravion).

-août 1930 : renouvellement de la licence avec un moteur P&W Wasp (c/n 1482)

-13 août 1931 : grande visite à l’usine Fairchild de Farmingdale.

-15 juin 1932 : enregistré au nom d’American Airplane & Engine Corp de Farmingdale (NY), société qui absorba Fairchild Airplane Manufacturing Corp.

-29 juin 1932 : inscrit au nom d’American Airways Inc. de New York (future American Airlines), une compagnie détenue par AVCO, comme l’était American Airplane.

-27 juillet 1932 : vendu à Walter J. Quinton, de San Francisco, un stunt pilot qui rejoignit plus tard l’AMPP (Associated Motion Picture Pilots) qui venait d’être créée. Il participera, notamment, au tournage de « Men with wings »  en 1938. Il travaillera pour Paul Mantz auquel il prêtera son avion, à plusieurs reprises. W. Quinton sera tué dans une collision aérienne à Downey (CA), le 9 mai 1940, alors qu’il pilotait le Lockheed Sirius 8A (NC117W) de Mantz, pour une mission photographique.

-29 juillet 1932 : inspection après un léger accident survenu le 27 juillet 1932 (plan horizontal endommagé). Licence maintenue.

-21 septembre-17 octobre 1932 : participation au tournage de « Parachute jumper »  avec Douglas Fairbanks et Bette Davis, dont Paul Mantz géra les scènes aériennes. Le NC2K est filmé en vol, mais il apparait, vers la fin du film, dans un crash fatal, un des quatre vus dans le film. Cette scène sera utilisée dans trois autres films et séries, comme « Central airport » en 1933, « Tailspin Tommy » en 1934 et « Ace Drummond » en 1936.