Rechercher dans ce blog

GARLAND-LINCOLN LF-1

 LE GARLAND-LINCOLN LF-1

Un Nieuport de cinéma

 


Le Nieuport 28C.1 fut développé au milieu de 1917 et fut le premier biplan produit par Nieuport présentant des ailes d’à peu près la même taille. Pour essayer de rattraper les performances supérieures du SPAD VII et du nouveau SPAD XIII, Nieuport employa un moteur plus puissant que celui équipant ses sesquiplans. L’utilisation du moteur rotatif Gnome de 160 chevaux entraîna l’augmentation de la surface du plan inférieur pour compenser son poids plus important, éliminant du coup les mats en V typiques des avions Nieuport. En 1918, le Service Aéronautique français rejeta le nouveau Nieuport comme chasseur de première ligne, en faveur du SPAD XIII, plus solide et de conception plus avancée. Cependant, le Nieuport 28 trouva une place parmi les escadrilles américaines fraîchement constituées. Ne construisant pas de chasseurs, les États-Unis adoptèrent le Nieuport 28 comme avion de transition, en attendant que le SPAD XIII puisse être disponible. Le Nieuport 28 fut le premier chasseur opérationnel du tout nouveau US Air Service du corps expéditionnaire américain. Il fut également le premier avion d’une unité américaine à enregistrer une victoire aérienne. Le 14 avril 1918, les lieutenants Alan Winslow et Douglas Campbell du 94th Aero Squadron, pilotant tous les deux un Nie 28, abattirent chacun un avion ennemi au-dessus de leur terrain de Gengoult.

 

Fig.1. Nieuport 28 de l’USAAS © Lewis Lupton Kaylor

  

Des deux cent quatre-vingt dix-sept Nieuport 28 fournis aux Américains par la France, quatre-vingt huit furent rapatriés aux États-Unis après la guerre. Douze Nieuport furent utilisés par l’US Navy, de 1919 à 1921, pour des essais de catapultage. Quelques-uns furent détruits dans des accidents. Les avions survivants, usés au-delà de toute réparation, furent vendus comme surplus après les essais. Les autres Nieuport furent utilisés par l’Armée dans les années vingt, sur plusieurs bases comme McCook, Mitchel et Bolling Fields. Ceux qui survécurent au service armé finirent dans les mains de particuliers. Certains furent modifiés en avion de course.