Rechercher dans ce blog

LE DUEL DES AIGLES

LE DUEL DES AIGLES
Vo. Into the sun

 



Année : 1991
Pays : Etats-Unis
Durée : 1 h 41 min.
Genre : action
Couleur

Réalisateur : Fritz KIERSCH
Scénario : John BRANCATO, Michael FERRIS

Acteurs principaux :
Anthony Michael HALL (Tom Slade), Michael Paré (Capitaine Paul Watkins), Deborah MOORE (Major Goode), Terry KISER (Mitchell Burton), Brian HALEY (Lt. DeCarlo), Michael St.Gerard (Lt. Wolf).


Musique : Randy MILLER
Photographie : Steve GRASS
Producteurs : Oliver G. HESS, Kevin M. KALLBERG
Compagnie priductrice : Trimark Pictures

 Avions :

  • General Dynamics F-16A Netz,
  • General Dynamics F-16B Netz,
  • Israel Aircraft Industries F-21 C.2 Kfir, extr. de film

             

Notre avis 

Un des principaux personnages de ce film, tourné en mars 1991, est un acteur de cinéma, qui se prépare à jouer dans un film d'aviation où il sera le pilote Tom Slade. Pour cela, il désire se mettre dans la peau d'un vrai pilote de chasse et il se fait accueillir par une base de l'USAF, pour voler à bord d'un chasseur. Cela rappelle un certain Tom Cruise qui avait effectué un vol à bord d'un avion de l'US Navy, peu avant le tournage de "Top gun" en 1985. Après ce vol qui l'avait enthousiasmé, il réalisa toutes les scènes aériennes sans être doublé.

 Le pilote de chasse de l'USAF, Paul Watkins, surnommé "Shotgun", est basé en Sicile, à Palerme. Il est chargé de surveiller la Méditerranée, avec son camarade surnommé "Snake", suite à l'expansion d'un pays arabe qui semble se moquer de la délimitation des espaces aériens. Mais, il reçoit à une nouvelle mission, celle de s'occuper d'un acteur, Tom Slade, et de tout lui expliquer du fonctionnement d'une base aérienne ! L'acteur veut s'empreigner de l'ambiance d'un pilote de chasse, son futur rôle. Après des tests en simulateurs de vol, en chambre de pressurisation, Tom réussit, mieux Paul, tous ses tests. Paul, plutôt déçu par lui-même, veut se rattraper en faisant faire à Tom un vol d'initiation, qui n'est qu'une suite d'acrobaties vertigineuses, au point de rendre Tom malade. Mais Paul n'a pas fait attention à sa navigation et il est entré dans l'espace aérien du pays arabe. Ils sont interceptés aussitôt et son avion est descendu par un pilote mercenaire américain portant le surnom de "Dragon" dont il porte la silhouette sur son casque ! Arrivés au sol en parachute, Paul et Tom vont devoir s'entendre pour s'en sortir. Tom qui avait fait bande à part, est capturé par des bédouins qui s'apprêtent à l'exécuter, quand Paul arrive à point pour le sauver. Plus tard, tous les deux sont capturés par de militaires qui les conduisent à leur base. Apres des interrogatoires musclés, et une longue période d'emprisonnement, Paul et Tom sont conduits à l'échafaud ! C'est alors que les soldats sont attaqués par des assaillants inconnus qui les libèrent. Paul, profite du tumulte provoqué par  l'attaque, pour s'emparer d'un chasseur et décolle sur les genoux de Tom. Apres avoir détruit, en partie, les installations de la base, ils sont rattrapés par le "Dragon", que Paul parvient finalement à abattre. C'est alors que des chasseurs américains interviennent et "Snake" abat l'avion de Paul et Tom, pris pour un avion ennemi ! Peu après, ils se retrouvent tous à l'hôpital où Snake s'excuse, alors que Paul peut embrasser sa petite amie, le major Goode qu'il croyait ne plus jamais revoir…

 Vu le faible budget du film, les scènes aériennes qui durent en tout, un peu plus de 10 minutes, sans compter celle apparaissant lors du générique (5 minutes 35), sont des extraits des films "Aigle de fer" 1986) et "Aigle de fer II" (1988). De rares scènes furent tournées au sol, sur l'aéroport israélien de Ramat David.

 

Les avions du film :

Les avions "américains" sont basés en Sicile, à "Palerme", une base de l'USAF fermée en 1970; et dont images sont, en réalité, celles de la base aérienne de Ramat David (Haïfa), en Israël où furent tournés "Aigle de fer " et Aigle de fer II".  Ces avions, au camouflage marron foncé et jaune sable, avec le dessous gris clair, sont des avions de l'Heyl Ha'Avir, la Force aérienne israélienne. Ce sont des General Dynamics (Lockheed Martin) F-16 Fighting Falcon, ou plus exactement, selon sa version israélienne, des F-16A (monoplaces) et F-16B (biplaces) Netz 1 (Faucon).

Dés le début du film Shotgun et Snake se livrent à un dogfight avec deux F-16A dont l'un est armé de 4, puis de 6 bombes, et l'autre, avec seulement ses deux missiles air-air Sidewinder. "Shotgun" orte sur l'épaule gauche l'insigne du 64th Aggressor squadron.

Tom fait son premier vol sur un F-16B  portant sur la dérive le code fictif  "BA" qui, en 1991, était porté par les RF-4C Phantom du 67th TAC, basé à Bergstrom AFB, près d'Austin (TX). On retrouve plus tard ce code sur un F-16A. Le F-16B de Paul porte également le vrai faux serial  "135", inscrit près de l'entrée d'air du réacteur, appartenant à un F-16A (ex s/n 78-324) du squadron 116 de la force aérienne israélienne. Le F-16B fait partie des premiers F-16B tout neufs (US serials 78-0335-0362; Israel c/n 6W-001-007), livrés à Israël en juillet 1980, dans le cadre du programme "Peace Marble I Foreign Military Sales program.", la deuxième livraison n'ayant eut lieu qu'en août 1994, donc après le film.

Le F-16B de "Shotgun" emporte diverses types de charges et d'armements qui varient selon les scènes : 4 Bombes Mk.82 de 227 kg et 2 Missiles air-air AIM-9M Sidewinder en bout d'ailes, plus un réservoir de 1400 litres sous le fuselage. En vol, il a parfois 6 bombes, voire pas du tout…Quand les avions ennemis l'interceptent, il ne porte plus de bombes, mais il devient un F-16A armé de deux missiles air-sol AGM 65 Maverick, avant de retrouver ses bombes peu après…

D'après une carte montrée dans un centre de contrôle, Paul et Tom ont été abattus dans le massif du Tassili n'Ajjer, en plein Sahara, à la frontière entre la Libye et l'Algérie, à plus de 1 400 km de Palerme et à 800 km à l'intérieur des terres ! Tom ne s'occupait vraiment pas de sa navigation tout occupé à éblouir Tom par ses manœuvres…

Les ennemis provenant d'un pays arabe, sont équipés de IAI F-21 C.2 Kfir (Lionceau). Ces avions, issus du Dassault Mirage 5 à aile delta, sont supposés représenter des MiG-23s qui leur ressemblent (très) vaguement, vus de loin, quand ils ont les ailes repliées...Ils apparaissent, eux aussi, dés le début du film quand ils viennent menacer Shotgun et Snake. Plus tard, c'est un des ces Kfir piloté par le "Dragon" qui abat le F-16B de Paul et Tom. Vers la fin du film, c'est avec un Kfir que ces derniers peuvent s'échapper avant d'affronter une dernière fois le "Dragon".

Les Kfit du film emportent deux réservoirs de 1 400 litres sous les ailes ou un réservoir supersonique de 416 litres sous le fuselage. Ils sont armés, en plus de deux canons de 30 mm DEFA 553, de deux missiles air-air à guidage à infra-rouge Sidewinder. Quand Paul emprunte un Kfir pout quitter la base arabe, il envoie deux missiles Sidewinder sur les installations ce qui n'est pas très approprié. Puis, il tire au canon, mais la bouche du canon montrée à l'écran, est celle d'un M61A1 Vulcan de 20 mm équipant un F-16, situé à gauche du cockpit, alors que les deux canons de 30 mm du Kfir sont situés sous les entrées d'air des réacteurs. Puis, Paul lâche des bombes qui n'apparaissent pas sous ses ailes auparavant…

Les Kfir portent de fausses marques de nationalité faites à partir des marques israéliennes : une étoile jaune à cinq branches (au lieu de six) au milieu d'un cercle vert (et non blanc). Ils n'ont pas d'autres marques apparentes. Ils sont de couleur bleu-gris uniforme.

Le pilote mercenaire américain portent des lunettes, ce qui est interdit pour les pilotes de l'USAF, mais il y eut de rares exceptions, comme le cas du capitaine Jeffrey Feinstein qui devint pilote malgré sa myopie, après avoir été WSO (Weapon Systems Officer : officier des systèmes d'armes) à bord d'un F-4 Phantom II, lors de la guerre du Vietnam.

Plusieurs scènes aériennes montrent clairement que les avions sont parfois des modèles réduits télécommandés, de par leurs évolutions très brusques, les vrais avions ne se comportant pas de telles façons. Trois modèles réduits furent construits par la société Eagelry, citée dans le générique.

Les vues rapprochées des cockpits ont été filmées au sol ou en studio avec des reproductions  construites par Texstar Inc. et Producer's Air Force" de Burbank qui possède des répliques de jets, dont un F-16 monoplace, et des répliques de cockpits pour le tournage de films. Quand Tom monte à bord du F-16B, il s'agit très vraisemblablement d'une réplique grandeur réelle quand on observe les détails. Mais les planches de bords aperçues furtivement lors des tirs ne correspondent ni à celle d'un F-16A/B, ni à celle d'un Kfir !

 

Christian Santoir

* Film disponible sur https://ok.ru/video/c910890

.

Enregistrer un commentaire

Copyright © Aeromovies. Designed by OddThemes