Rechercher dans ce blog

I DUE PARA

 

I DUE PARA

 

Année : 1965
Pays : Italie / Espagne
Genre : comédie
Durée : 1 h 28 min.
Couleur

Réalisateur : Lucio FULCI
Scénario : Lucio FULCI, Vittorio METZ

Acteurs principaux :
Franco FRANCHI (Franco Impallomeni), Ciccio INGRASSIA (Ciccio Impallomeni), Umberto D'ORSI (ambassadeur américain), Roberto CAMARDIEL(General Jose Limar), Mónica RANDALL (Rosita), Luis PEÑA (Alvardo Garcia).

Musique : Piero UMILIANI
Photographie : Tino SANTONI
Compagnies productrices : IMA Productions, Ágata Films S.A

Avions :

  • -Curtiss C-46 Commando, I-SILA
  • -Fiat G.18, document.
  • -Handley Page H.P.67 Hastings C2, document.

 

Notre avis :

Franco et Ciccio Impallomeni sont deux artistes itinérants siciliens. Après un spectacle désastreux, ils décident d'émigrer aux États-Unis d'Amérique, mais se trompent de vol et se retrouvent à New Quiracao, capitale de Santa Prisca, un petit État d'Amérique centrale opprimé par la dictature sanglante du général José Limar. Ce dernier est soutenu par les Etats-Unis et l'appelle à l'aide dans la guerre civile qui l'oppose aux baffudos et aux sbarbados, mais l'ambassadeur l'informe que les Américaines ne défendront que leurs concitoyens et n'attaqueront les rebelles que s'ils sont agressés. Limar conçoit alors un stratagème : prendre deux prisonniers dans un camp de rétention, les déguiser en parachutistes et créer la confusion avec les baffudos, afin de faire exploser les hostilités entre eux et l'armée américaine. Franco et Ciccio sont choisis pour la tâche. Ils sont immédiatement capturés, dès leur arrivée. Mais après une série de rebondissements, ils  pourront même prendre le pouvoir : Ciccio pourra alors se vanter d'être Ciccio I, dictateur de Santa Prisca ! Cependant, leur expérience politique, est éphémère. Arrêtés par les Américains, ils sont embarqués dans un avion, et finissent par croire qu'ils sont, enfin, en route pour l'Amérique, mais ils apprennent qu'ils sont contraints d'aller au Vietnam !

Les guérilleros Barbados semblent être une sorte de parodie des révolutionnaires cubains (Barbudos), mais le décor est plus mexicain que caribéen, même si le film a été réalisé en studio et très peu en extérieur. Les Barbadas sont la colonne féminine des révolutionnaires et donnent à l'histoire une touche de féminisme.

Cette parodie grotesque des régimes dictatoriaux et révolutionnaires, de même que de l'imperialisme américain, est réduite à quelques numéros de cirque et aux pitreries de Franco qui affiche son répertoire de grimaces et de gags plutôt faciles.

Bien que les deux principaux personnages soient de (pseudo) parachutistes, ce film rapidement tourné, avec un budget restreint, ne comporte pratiquement aucune scène aérienne et la production n'utilisa qu'un seul avion.

 

Les avions du film:

Le seul avion employé par le tournage, filmé au sol, est un Curtiss C-46 Commando portant la livrée d'Alitalia, mais aucune immatriculation visible. Alitalia ne posséda que deux Curtiss C-46, portant les matricules "I-SILA" et "I-SILV". Les deux comportaient des différences; le "I-SILA" avait un petit hublot dans la porte passager, contrairement au I-SILV, mais surtout, il avait neuf hublots, au lieu de quatre, sur le côté gauche. L'avion du film est donc le "I-SILA".

Ce C-46A commença sa carrière en 1944 avec l'USAAF (s/n 42-96609, c/n 302771). Réformé en 1946, il fut vendu à la compagnie Lebanase International Airlines (OD-ABZ, puis OD-ACL). En 1959, il retourna aux USA avec Boreas Corp. (N1001A), puis Sky Van Airways. En janvier 1962, il fut acheté par la compagnie italienne SAM (Società Aerea Mediterranea) qui s'en servit pour le transport de fret (I-SILA). SAM fut reprise  par Alitalia, quelques mois plus tard et il vola sous ses couleurs. En juillet 1968, il fut vendu aux USA, à American Air Export and Import Co. (AAXICO) et immatriculé N10624. Puis, il passa chez North American Aircraft Trading et Miami Air Lease, en juillet 1973. Il fut détruit le 28 septembre 1979, après avoir amerri au large de San Andros, aux Bahamas.

 

Quand il commence à rouler, puis quand il  décolle, il se transforme en Fiat G.18, un avion qui ne vola qu'avant guerre...Il est vu sur un bout de documentaire. C'est forcément un des trois G.18 produits en 1936, qui entrèrent en service au sein de la compagnie Avio Linee Italiane. On n'aperçoit sous l'extrados gauche qu'un grand "T", ce qui en ferait l' "I-ETNA" (c/n 3) ou l'"I-ETRA" (c/n 2). En l'air, les deux parachutistes se retrouvent dans la cabine du C-46, filmée au sol.

Plus tard, un Handley Page H.P.67 Hastings C2 de la RAF, aperçu sur un documentaire, largue des parachutistes américains...

A la fin du film, toujours sur des stock footages, on voit décoller, de loin, un Grumman S-2 Tracker, censé emporter les deux Italiens vers le Vietnam. Au sol, il survole un hélicoptère Kaman HOK-1.

 

Christian Santoir

* Film à visionner sur YouTube

 

Enregistrer un commentaire

Copyright © Aeromovies. Designed by OddThemes